Living & intergenerational connections

Lines of intervention / Living & intergenerational connections

      

 

THE SOFTENING AND RETHINKING OF AGEING

The development of society, from a demographic point of view, is going toward an “elderly boom” which our current infrastructure (housing, medical care, pensions and place within society) is ill-equipped and ill-prepared to deal with.

 

It is in response to the needs of the current and future generations that BIG commits itself to developing new ideas for intergenerational housing which will favor their well-being within an environment which is adapted to their needs.

     

 

ARCHITECTURE COMPETITION

What better way to imagine a brighter future than to look at it from a free and expert-eye on urbanism and the links between architecture, mobility, economy, population and society.

 

In order to be surprised by new approaches and ideas, the BIG Foundation has decided to launch two healthy and stimulating architecture competitions as of 2018; each will come with a prize and both laureates will be the ones who will work on the project for the housings of tomorrow in our city.

PARTICIPATION CONDITIONS and REGISTRATION COMING UP

      

 

INTERGENERATIONAL CONNECTIONS COMPETITIONS

BIG is highly preoccupied with the elderly and tries to encourage many professionals in the areas of real estate, urbanism and social work to completely rethink the integration of the intergenerational concept into the development of future projects.


The elders of yesterday aren’t the seniors of today and won’t be the ones of tomorrow. How will their needs develop? What will their issues be? In what capacity can we integrate new technologies to their daily-lives, whether it is as a preventive measure, a safety measure or as a social linking measure? What will be their expectations? Where will they be placed in the society? What links can be made between the different generations? How can one age with fulfillment?


In order to respond to this big societal issue, BIG is organizing two competitions for an intergenerational project.

PARTICIPATION CONDITIONS and REGISTRATION COMING UP

      

 

De nouvelles solutions d’habitats : aDOUCIR ET REPENSER LA VIEILLESSE POUR QUE VIEILLIR DEVIENNE ÉPANOUISSANT

L’évolution de la société d’un point de vue démographique va dans le sens d’un « papy-boom » inexorable pour lequel nos infrastructures actuelles (logement, soins médicaux, rentes, place dans la société…) ne sont pas préparées.

 

Les séniors sont d’ailleurs particulièrement exposés aux risques de pauvreté et de détérioration de leur santé. Socialement, le bât blesse encore davantage : exclus du marché du travail, familles dispersées géographiquement, revenus à la baisse, physique et psychisme plus vulnérables, diminution des liens sociaux… c’est l’isolement qui les guette.

C’est pour répondre aux besoins des générations actuelles et à venir que BIG s’engage dans le développement de nouvelles solutions d’habitat intergénérationnel favorisant les échanges et le bien-être, des logements et un environnement adaptés aux différentes étapes de la vie.

BIG est partie prenante dans deux projets d’envergure en cours intégrant cette dimension intergénérationnelle et associant EMS, logements pour des familles, logements étudiants, commerces et services de proximité, espace culturel… 

     

 

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DES SENIORS

BIG s’attache à améliorer sensiblement la qualité de vie des personnes âgées, que ce soit au niveau de leur habitat, d’une prise en charge personnalisée possible, de la simplification de leur quotidien et du développement de leurs contacts humains, pour que leur environnement soit le plus adéquat, vivant, sûr et convivial.

 

Pour ce faire, BIG va financer la création d’une application multi-supports mettant en relation dans un périmètre restreint et sur une zone définie, personnes âgées, étudiants, familles et commerçants afin de faciliter leurs échanges, que ce soit dans le cadre de services rendus (payants ou non), d’activités ou savoir-faire à partager, ou d’achats. Car il a été prouvé que le maintien d’un bon réseau de contacts est déterminant pour la santé mentale et physique des personnes âgées et permet de lutter contre leur isolement social.

 

Les utilisations sont multiples et infinies, en fonction de la diversité, de la richesse et des centres d’intérêt des utilisateurs, jeunes comme séniors.

  • Un étudiant pourra par exemple, aider une personne âgée contre rémunération, pour des travaux de bricolage, l’emmener faire ses courses ou porter des choses lourdes… Une famille pourra avoir besoin de baby-sitting ou garde d’enfants ponctuellement.

 

  • Le troc de compétences pourra aussi avoir toute son utilité : un étudiant pourra faire une initiation à Skype ou Facebook à un sénior, là où ce dernier pourra lui donner des cours de langue étrangère ou de cuisine…
  • Personnes âgées et étudiants ou familles pourront aussi se retrouver sur des passe-temps ou passions communes le temps d’activités ludiques à partager : jeux de cartes ou de société par exemple.

 

 

  • Les personnes âgées pourront entrer en contact direct avec les commerçants du quartier pour un service personnalisé, avec commande à distance, livraison à domicile…