HABITAT ET LIENS INTERGÉNÉRATIONNELS

Champs d’intervention / Habitat et liens intergénérationnels

      

 

ADOUCIR ET REPENSER LA VIEILLESSE

L’évolution de la société d’un point de vue démographique va dans le sens d’un « papy-boom » inexorable pour lequel nos infrastructures actuelles (logement, soins médicaux, rentes, place dans la société…) ne sont pas préparées.

 

C’est pour répondre aux besoins des générations actuelles et à venir que BIG s’engage dans le développement de nouvelles solutions d’habitat intergénérationnel favorisant les échanges et le bien-être, des logements et un environnement adaptés aux différentes étapes de la vie.

     

 

CONCOURS D’ARCHITECTURE

Quoi de mieux pour imaginer un futur meilleur, que de se pencher avec un œil nouveau, aguerri et libre sur l’urbanisme et l’articulation entre architecture, mobilité, économie, population et liens sociaux.

 

C’est pour créer cette émulation, cette stimulation et se faire surprendre par de nouvelles réflexions et approches en la matière que la Fondation BIG a décidé de lancer dès 2018, 2 concours d’architecture.

Chacun doté d’un prix, les deux lauréats seront ceux qui nous projetteront de la plus belle manière qui soit, dans la ville et les logements de demain.
 

CONDITIONS DE PARTCIPATION et INSCRIPTION A VENIR

      

 

CONCOURS SUR LES LIENS Intergénérationnels

BIG se préoccupe de nos aînés et tend à inciter un maximum de professionnels des secteurs Immobilier, Urbanisme et Social à intégrer et repenser entièrement la dimension intergénérationnelle dans le développement de leurs projets futurs.


Les aînés d’hier ne sont pas les séniors d’aujourd’hui et encore moins ceux de demain. Comment leurs besoins vont évoluer ? Quels seront leurs maux ? Dans quelle mesure intégrer les nouvelles technologies à leur quotidien, que ce soit au niveau de la prévention, de leur sécurité comme de leurs liens sociaux ? Quelles seront leurs attentes ? Quelle place la société leur donnera t’elle ? Quels liens tisser entre les différentes générations ? Comment vieillir épanoui ? …


Pour tenter de répondre à cette vaste problématique sociétale, BIG est en train d’organiser 2 concours d’idées sur un projet intergénérationnel.

CONDITIONS DE PARTICIPATION et INSCRIPTION A VENIR

      

 

De nouvelles solutions d’habitats : aDOUCIR ET REPENSER LA VIEILLESSE POUR QUE VIEILLIR DEVIENNE ÉPANOUISSANT

L’évolution de la société d’un point de vue démographique va dans le sens d’un « papy-boom » inexorable pour lequel nos infrastructures actuelles (logement, soins médicaux, rentes, place dans la société…) ne sont pas préparées.

 

Les séniors sont d’ailleurs particulièrement exposés aux risques de pauvreté et de détérioration de leur santé. Socialement, le bât blesse encore davantage : exclus du marché du travail, familles dispersées géographiquement, revenus à la baisse, physique et psychisme plus vulnérables, diminution des liens sociaux… c’est l’isolement qui les guette.

C’est pour répondre aux besoins des générations actuelles et à venir que BIG s’engage dans le développement de nouvelles solutions d’habitat intergénérationnel favorisant les échanges et le bien-être, des logements et un environnement adaptés aux différentes étapes de la vie.

BIG est partie prenante dans deux projets d’envergure en cours intégrant cette dimension intergénérationnelle et associant EMS, logements pour des familles, logements étudiants, commerces et services de proximité, espace culturel… 

     

 

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DES SENIORS

BIG s’attache à améliorer sensiblement la qualité de vie des personnes âgées, que ce soit au niveau de leur habitat, d’une prise en charge personnalisée possible, de la simplification de leur quotidien et du développement de leurs contacts humains, pour que leur environnement soit le plus adéquat, vivant, sûr et convivial.

 

Pour ce faire, BIG va financer la création d’une application multi-supports mettant en relation dans un périmètre restreint et sur une zone définie, personnes âgées, étudiants, familles et commerçants afin de faciliter leurs échanges, que ce soit dans le cadre de services rendus (payants ou non), d’activités ou savoir-faire à partager, ou d’achats. Car il a été prouvé que le maintien d’un bon réseau de contacts est déterminant pour la santé mentale et physique des personnes âgées et permet de lutter contre leur isolement social.

 

Les utilisations sont multiples et infinies, en fonction de la diversité, de la richesse et des centres d’intérêt des utilisateurs, jeunes comme séniors.

  • Un étudiant pourra par exemple, aider une personne âgée contre rémunération, pour des travaux de bricolage, l’emmener faire ses courses ou porter des choses lourdes… Une famille pourra avoir besoin de baby-sitting ou garde d’enfants ponctuellement.

 

  • Le troc de compétences pourra aussi avoir toute son utilité : un étudiant pourra faire une initiation à Skype ou Facebook à un sénior, là où ce dernier pourra lui donner des cours de langue étrangère ou de cuisine…
  • Personnes âgées et étudiants ou familles pourront aussi se retrouver sur des passe-temps ou passions communes le temps d’activités ludiques à partager : jeux de cartes ou de société par exemple.

 

 

  • Les personnes âgées pourront entrer en contact direct avec les commerçants du quartier pour un service personnalisé, avec commande à distance, livraison à domicile…